Motion sur les soins linguistiquement appropriés présentée à Queen's Park

Published on October 27, 2021

Motion sur les soins linguistiquement appropriés présentée à Queen's Park

Motion vise à rendre le secteur des soins de longue durée en Ontario plus accessible sur le plan linguistique

NOUVELLES                          

le 27 octobre 2021

[Queen's Park] -Aujourd'hui, Natalia Kusendova, députée provinciale de Mississauga-Centre, a présenté une motion sur les soins linguistiques appropriés à l'Assemblée législative. S'appuyant sur l'engagement du gouvernement à réparer les soins de longue durée, la motion cherche à encourager d'autres stratégies pour améliorer l'accessibilité linguistique du secteur des soins de longue durée de l'Ontario, favorisant un meilleur endroit où vivre et travailler.

La motion de la députée Kusendova a proposé des stratégies pour rendre les foyers de soins de longue durée en Ontario plus accessibles sur le plan linguistique pour les diverses minorités linguistiques, notamment des méthodes de croissance du capital humain bilingue grâce à des initiatives telles que des programmes éducatifs ciblés, l'établissement de corridors d'immigration et la reconnaissance des diplômes entre les provinces pour les préposés aux services de soutien personnel (PSSP).  La motion demande également la fourniture d'un soutien pour les services de traduction, l'amélioration de la collecte de données spécifiques aux francophones et un focus accru sur les divers besoins linguistiques dans les plans de soins infirmiers des résidents. Enfin, la motion encourage les foyers de soins de longue durée qui offrent des services en français à demander une désignation en vertu de la Loi sur les services en français.

« Notre gouvernement veut créer un secteur de soins de longue durée centré sur les résidents et cette motion contribue à offrir des conditions propices pour augmenter l’accès aux services en français », a déclaré l’honorable. Caroline Mulroney, ministre des Affaires francophones. « Ceci est aussi une occasion d'augmenter la main d'œuvre bilingue et francophone, renforcir les services en français existants, et prioriser la diversité linguistique dans les plans des services des résidents de maison de soins de longue durée. » 

« Notre gouvernement s'est engagé à réparer les soins de longue durée. », a déclaré l'honorable Rod Phillips, ministre des Soins de longue durée. « Nous travaillons avec les familles, les résidents, les travailleurs de première ligne et d'autres pour réparer un secteur qui a été négligé par les gouvernements précédents. Nous nous engageons à construire 30 000 nouveaux de lits d’ici 2028, à embaucher 27 000 travailleurs de la santé de plus sur quatre ans et à augmenter quotidiennement le nombre d'heures de soins directs pour les résidents à une moyenne de quatre heures par résident, La motion de la députée Kusendova, nous donne un outil de plus que nous pouvons utiliser pour améliorer nos foyers de soins de longue durée pour nos résidents ».

 « Je suis fière de présenter une motion qui s'appuie sur la stratégie de soins de longue durée francophone de notre gouvernement de mars 2021, où 7 nouveaux projets de soins de longue durée francophones ont été annoncés», a déclaré la députée Kusendova. « En tant qu'infirmière autorisée, je crois qu'il est important que nos chefs de file en soins infirmiers commencent à intégrer activement les besoins linguistiques dans le cadre du plan de soins infirmiers. Des études montrent que la capacité de communiquer efficacement avec son fournisseur de soins conduit à de meilleurs résultats en matière de santé et à une meilleure qualité de vie. Ma motion vise à encourager nos chefs de file en soins infirmiers à mettre en œuvre des stratégies de soins linguistiquement inclusifs dans leurs routines de soins quotidiens, afin de faire de l'Ontario une province plus accessible sur le plan linguistique.

 

FAITS EN BREF

▪ L'Ontario s'engage à fournir en moyenne quatre heures de soins directs par jour à nos proches vivant dans des foyers de soins de longue durée, soit une augmentation de près d'une heure et demie de soins directs par résident. L'Ontario est la première province au Canada à franchir cette étape importante.

▪ L'Ontario investit 933 millions de dollars dans 80 nouveaux projets de soins de longue durée, ce qui entraînera la création de milliers de places de soins de longue durée nouvelles et améliorées dans toute la province, en plus des 1,75 milliard de dollars déjà affectés à la livraison de 30 000 nouvelles places sur dix années. Tout cela fait partie du plan historique de modernisation des soins de longue durée du gouvernement.

▪ Pour prendre soin des résidents de ces nouveaux foyers et de toute la province, l'Ontario investit près de 5 milliards de dollars sur quatre ans pour embaucher plus de 27 000 employés de soins de longue durée, y compris des infirmiers et des infirmières et des préposés aux services de soutien personnel. Cela contribuera à amener la province à une moyenne de quatre heures de soins directs par résident et par jour.

▪ La province continue de prendre des mesures novatrices pour faire construire des foyers de soins de longue durée, notamment en modernisant son modèle de financement, en vendant des terrains inutilisés avec l'exigence que des foyers de soins de longue durée soient construits sur des parties des propriétés et en tirant parti des terrains appartenant aux hôpitaux pour construire des logements urgents dans les grandes zones urbaines.