L’Ontario augmente son soutien au transport en commun dans Mississauga Centre

Published on March 02, 2021

L’Ontario augmente son soutien au transport en commun dans Mississauga Centre

Le nouveau financement apporte un allégement supplémentaire pour s’assurer que les transports en commun demeurent une option de voyage fiable pour ceux qui en dépendent.

[MISSISSAUGA] – L’Ontario fournit un financement de 30 393 091 $ pour aider Mississauga à faire face aux répercussions financières de la pandémie de la COVID-19 sur son réseau de transport en commun. Ce financement s’ajoute aux 2 milliards de dollars déjà engagés par l’Ontario et le gouvernement fédéral dans le cadre de l’Accord sur la relance sécuritaire afin d’aider les municipalités à continuer d’offrir des services de transport en commun essentiels. Au plus fort de la pandémie, la fréquentation a chuté jusqu’à 90 % des niveaux normaux de certains réseaux de transport en commun de l’Ontario, ce qui a eu d’importantes répercussions financières pour les municipalités.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour Mississauga et pour notre réseau de transport en commun de qualité », a déclaré la députée provinciale Natalia Kusendova. « La COVID-19 continue d’avoir un impact sur de nombreux éléments composant notre ville, et notre réseau de transport en commun n’en fait pas exception. Ce financement supplémentaire permettra à MiWay de continuer à fonctionner efficacement et, par conséquent, de continuer à fournir un service vital à ceux de notre collectivité qui en dépendent quotidiennement. »

Le financement provincial additionnel de 150 millions de dollars signifie qu’un financement total de 650 millions de dollars est toujours disponible pour les municipalités jusqu’au 31 décembre 2021, et que des prolongations jusqu’en décembre 2022 sont accordées au cas par cas. De plus, l’Ontario demande au gouvernement fédéral d’égaler le financement additionnel annoncé aujourd’hui pour s’assurer que les besoins financiers des municipalités continuent d’être satisfaits.

« Nous avons entendu les municipalités et nous répondons à leur besoin d'un soutien accru, car la COVID­19 continue d'entraîner une perte de revenus et des coûts supplémentaires pour les systèmes de transport en commun », a déclaré Caroline Mulroney, ministre des Transports. « Les opérateurs de transport en commun ont fait un travail incroyable pour maintenir le fonctionnement du transport en commun pendant cette période difficile, et ce soutien contribuera à garantir un transport fiable pour que les gens puissent se rendre au travail ou récupérer des articles essentiels. »

Dans le cadre du financement de l’Accord sur la relance sécuritaire, les municipalités doivent travailler avec la province pour explorer des options afin de s’assurer que le transport en commun local est sécuritaire, durable, abordable et intégré, tant pendant la pandémie de la COVID-19 qu’après.

Pour appuyer ces travaux, l’Ontario permet aux municipalités d’utiliser le financement de l’Accord sur la relance sécuritaire pour de nouvelles initiatives afin de faciliter et d’accroître l’accès aux déplacements entre les différents réseaux de transport en commun, comme l’ajout de la capacité pour le transport microcollectif à la demande et l’augmentation de l’intégration des tarifs et des services dans l’ensemble de la région.

"Nous nous sommes engagés à soutenir nos partenaires municipaux dans leur mission visant à rétablir la fréquentation des transports en commun lorsque nous sortirons de cette pandémie », a déclaré Kinga Surma, ministre associée des transports (RGT). « Nous reconnaissons qu'il est maintenant possible de travailler avec nos partenaires pour faire en sorte que le transport en commun soit sûr, durable et abordable, tant pendant la COVID­19 qu'au moment où nous commençons à nous rétablir. »

 

Citations

« Les gens de Mississauga compte sur des infrastructures de transport en commun fiables et accessibles », a déclaré l’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports et député fédéral de Mississauga-Centre. « C’est pourquoi notre gouvernement, par l’entremise de l’Accord sur la relance sécuritaire, investit dans le transport en commun. L’annonce d’aujourd’hui contribuera également à la croissance de notre économie, à la création de bons emplois pour la classe moyenne et à l’amélioration de la vie de nos concitoyens.

« J’aimerais remercier les gouvernements de l’Ontario et du Canada d’avoir annoncé cet important financement pour Mississauga afin de nous aider à nous remettre des répercussions financières de la COVID-19 », a déclaré la mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie. « Les maires de l’Ontario avaient fortement plaidé en faveur d’un plus grand nombre de soutiens, et je suis si heureuse que nos partenaires gouvernementaux nous aient écouté. Le financement sera essentiel à notre capacité de maintenir un service de qualité sur notre réseau de transport en commun MiWay pour satisfaire les besoins et attentes des résidents de Mississauga. »

« Cet investissement supplémentaire du gouvernement de l’Ontario est une bonne nouvelle pour notre collectivité », a déclaré Nina Tangri, députée provinciale de Mississauga-Streetsville. « Ce financement complète les 2 milliards de dollars engagés envers les municipalités en vertu de l’Accord sur la relance sécuritaire et aidera nos partenaires municipaux à fournir un transport en commun sûr et fiable. »

« La crise de la COVID-19 a eu des répercussions importantes sur les transports en commun de Mississauga et nous apprécions la réponse de la province en appuyant cette infrastructure vitale dans notre région », a déclaré Kaleed Rasheed, député provincial de Mississauga-Est-Cooksville. « Nos collectivités dépendent des transports en communs, et ce financement supplémentaire aidera la ville à s’assurer que le réseau de transport en commun demeure disponible alors que nous relançons notre économie en toute sécurité. »

« Cet investissement historique fournira près de 31 millions de dollars en aide immédiate à la ville de Mississauga et à la région de Peel, afin de s’assurer que nos services de transport en commun locaux sont sécuritaires et fiables, tant pendant la pandémie de la COVID-19 qu’après », a déclaré Rudy Cuzzetto, député fédéral de Mississauga-Lakeshore. « Nous reconnaissons que le succès de nos municipalités est essentiel à la relance économique de l’Ontario, et nous continuerons de veiller à ce que nos partenaires municipaux et régionaux aient le financement dont ils ont besoin pour fournir des services essentiels. »

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les électeurs de Mississauga et de tout l’Ontario », a déclaré Sheref Sabawy, députée provinciale de Mississauga-Erin Mills. « Il ne fait aucun doute que la COVID-19 continue d’avoir un impact sur notre réseau de transport en commun. Ce financement permettra au transport en commun local de continuer à fonctionner et d’offrir un service essentiel à ceux qui en ont besoin. Notre gouvernement continue de donner la première place aux Ontariennes et Ontariens, cela témoigne de notre engagement à soutenir Mississauga et ses résidents dans ces circonstances sans précédent. »

« Ce financement continu pour s’assurer que Mississauga puisse continuer d’offrir un accès sécuritaire aux services de transport en commun à tous ses résidents est le bienvenu. Ma circonscription de Mississauga-Malton est une plaque tournante pour les nouveaux immigrants et plus d’un cinquième des résidents utilisent les transports en commun pour se rendre au travail, ce qui est cinq pour cent plus élevé que la moyenne de la ville. Dans ces collectivités et dans d’autres où le nombre de populations vulnérables est élevé, où l’utilisation du transport en commun n’est pas facultative, mais une nécessité, l’appui soutenu du gouvernement provincial est une excellente nouvelle”, a déclaré le député provincial Deepak Anand.

 

FAITS EN BREF

  • L’Accord fédéral-provincial sur la relance sécuritaire prévoit un financement d’urgence total jusqu’à 4 milliards de dollars pour aider les municipalités de l’Ontario à fournir des services essentiels.
  • La première phase du financement de l’Accord sur la relance sécuritaire a permis de verser 700 millions de dollars aux municipalités en 2020 et, à ce jour, 1,5 milliard de dollars ont été alloués.